Bio...

sirop de nourrissement pour abeilles

Votre sirop de nourrissement Bio en unités de 5 ou 20 litres 

 Voici notre sirop pour abeilles, confectionné uniquement avec des ingrédients bio !

Pas de sucre de maïs, ni blé ni OGM mais uniquement de la betterave bio produite en Allemagne avec du miel bio de châtaignier et pollen bio.

Conditionné pour vous en bidons de 5 ou 10 litres, faciles à la manipulation, tant dans la voiture qu'au rucher

Ce sirop est prêt à l'emploi, à verser tel quel dans le nourrisseur. Rien à voir avec les sirops industriels. Ce sirop:  c'est l'artisanat  de Christine!
Comparativement aux sirops industriels, longs à transformer en réserves pour les abeilles, vous serez surpris de leur rapidité non pas de consommation immédiate mais de stockage et de transformation. Et pour cause !!

Composition:

Il est réalisé sur la base de 1 litre d'eau pour 1.5kg de sucre bio inverti (saccharose, glucose et fructose). Ces deux derniers sucres ne proviennent pas du maïs (voir en bas de page)
C'est l'acide acétique qui permet lors de la cuisson du sucre uniquement de betterave sucrière (non OGM)  de réduire et d'invertir le saccharose en glucose + fructose, deux sucres plus facilement digestes pour nos abeilles. 
J'ajoute 20% du poids du sucre en miel de châtaignier Bio (car c'est un miel dynamisant pour mes abeilles)
Enfin, j'ajoute 1ml de teinture mère de propolis bio sans alcool par kilo de sucre afin de leur donner de l'appétence. (Vous verrez que ce sirop sera très rapidement descendu de son nourrisseur pour aider vos abeilles à consituer non seulement leurs réserves printanières ou hivernales mais également en cas de manquement dans leur biodiversité en cours de saison.

Ici, j'ai ajouté 5% de pollen Bio afin de compenser les protéines végétales dont les abeilles ont absoluement besoin. 
Ce sirop est si proche du miel que les abeilles s'empressent de le transformer pour reconstituer un minimum de réserves, et comme le châtaignier leur est vivifiant et énergisant, elles mettent tout leur coeur à l'ouvrage (croyez-moi, c'est spectaculaire)

Un sirop 100% artisanal et Bio

Loin des sirops industriels dont les sucres ajoutés proviennent soit de cultures intensives soit de maïs ou autres, vous verrez que vos abeilles l'apprécieront et leur sortie d'hivernage se passera dans de bonnes conditions de démarrage.

Que faire si vos ruches deviennent légères subitement pendant la phase hivernale ?

On ne nourrit pas les abeilles en hiver !
A partir de Février jusqu'à fin mars, on peut leur distribuer une ou deux trations de candi protéiné. Ensuite, si les abeilles n'ont pas pu constituer un minimum de réserves printanières, on peut leur administrer un peu de sirop.

 Pourquoi ne pas vous offrir un stage de préparation à l'hivernage au mois de septembre prochain ? Cela vous évitera de perdre vos colonies pendant la phase hivernale !

Présentation:

en bidons de 5 litres ou 10 litres, commercialisés à l'unité ou en cartons de 4 bidons (1 conditionnement de 20 litres comprend 4 bidons de 5 litres ou 2 bidons de 10 litres selon les stocks disponibles du moment)
A conserver à l'abri de la lumière et au frais s'il n'est pas distribué rapidement

La densité de mon sirop est très très proche de celle du miel puisqu'elle mesure environ 1.30 Kg/L

Conservation:

Attention ! ce sirop ne comprend que des éléments naturels. Il n'est pas fait pour de la longue conservation.
Je le produis une fois par semaine de façon à garantir une bonne valeur vitaminique et protéinique.

Pour éviter sa fermentation, à conserver dans une pièce à l'abri de la lumière et au frais (au beoin au réfrigérateur - ou au congélateur si vous devez le stocker longuement mais dans ce cas, attention à la fragilité de la jerican lors de la décongélation). De plus, sachez que le donner tiède aux abeilles augmente et excite leur apétence.

Quelle Quantité de sirop apporter à vos abeilles ?

En nourrissement d'appoint printanier
Si vos abeilles n'ont plus de réserves, cela peut avoir pour conséquence de stopper la ponte de la reine et donc entraîner une diminution de la population. Bien évidemment, on ne doit pas nourrir les abeilles alors qu'elles auraient une hausse sur la ruche.
En nourrissement d'appoint, verser 1 à 2 litres de sirop dans le nourrisseur. Revisitez le nourrisseur après 24 heures de façon à estimer la quantité absorbée.
En visitant votre colonie, il ne faut pas descendre en dessous de l'équivalent de 2 cadres complets de réserves (soit environ 10 kg de sirop

En nourrissement automnal:
Lors de votre visite de fin août, estimez combien de cadres de réserves la colonie possède.

L'abeille noire a besoin de 4 cadres complets de réserves pour passer un bon hiver sans manquer. Si on considère que 1 cadre complet Dadant pèse environ 5kg, 4 cadres pèesent donc 20 kilos. Donc:
Si votre colonie ne possède que 2 cadres complets, vous pouvez estimer qu'il lui manque 2 cadres soit 10 kg. Puisque les abeilles devront éliminer une partie de l'eau contenue dans le sirop pour le transformer en réserves, il faut ajouter environ 20% soit donc un total de 12 kilos.

Quand ?

Le sirop doit être distribué quand les abeilles sont en carence de réserves. Il ne sert à rien de nourrir dès lors que leurs réserves sont suffisantes car ce n'est pas un service à leur rendre. 
Notre sirop doit être distribué de la fin août à la fin septembre en prévision de la reconstitution des réserves. Pensez qu'il faudra environ 3 semaines aux abeilles pour le transformer en miel (pour les colonies populeuses, donc beaucoup plus de temps pour des colonies moyennes).
c'est pourquoi le nourrissement ne doit pas être tardif sinon il ne sera jamais transformé par les abeilles et occupera une place inutile dans les cadres. Pire ! vos abeilles pourraient bien mourir de faims alors que vous leur avez donné du sirop (tardivement) !

Au printemps, uniquement à la sortie d'hivers longs et froids si vous constatez que les abeilles n'ont plus de réserves et que la prochaine miellée est encore loin. N'oubliez jamais que nourrir à cette période doit être une opération parfaitement contrôlée et bien rationnelle. En effet, si vous donnez trop de sirop avant une miellée, celui-ci ne sera pas transformé en réserves mais partira en stockage de miel dans les hausse ce qui aurait pour grave conséquense d'adultérer votre miel. Avouez que ce serait fort dommage et regrettable. C'est pourquoi, je vous recommande de ne donner au départ de printemps que le strict minimum, histoire de les faire patienter jusqu'à la miellée.

Attention !
1 litre de sirop ne pèse pas 1kg mais environ 1.30 kg. 

Trop Cher ?

Pas si sûr car, produire un bon sirop coûte très cher. Rien que la part des matières premières utilisées représente à elle-seule un peu plus de 65% du prix de revient. Ajoutez la TVA, l'emballage et 1 € de main d'oeuvre et vous comprenez pourquoi donner une excellente nourriture aux abeilles coûte. Rien à voir avec les sirops industriels. Mais quelle santé veux-t-on pour vos abeilles ?

Alors Oui, c'est plus cher, même pour moi, mais je sais ce que je leur offre ! Qui plus est, le prix d'achat bien que plus élevé au litre, est revu à la baisse car la consommation est déuite environ de 20 à 30% selon les colonies. A quoi sert-il de donner un sirop bon marché dont l'eau est le principal élément ? Les abeilles devront longuement travailler pour éliminer cette eau.
Enfin, si un bon nourrissement a contribué à sauver une seule de vos colonies, alors le prix de votre sirop en vallait donc bien la chandelle.
Pourquoi ne pas faire un test sur 2 ou 3 colonies ? - Encore une fois, Merci de votre confiance !

Pourquoi vous casser la tête à faire votre sirop ?

Je le fais personnellement pour vous en même temps que je produis le mien. C'est strictement le même, il sort de la même marmite ! Donc si mes abeilles l'apprécient depuis plusieurs années, il en sera de même pour vos abeilles, MERCI de votre confiance


Donner du sucre issu du Maïs ?

Quelle horreur ! Alors que l'on sait pertinemment que le maïs tue nos abeilles, sachez qu'en leur donnant de tels sucres, vous dressez vos abeilles à aller sur les maïs. Ainsi, quand viendra la floraison du maïs, ne vous étonnez pas si vos abeilles rentrent du pollen qui leur sera fatal vers la mi-octobre. 
Dans les années 50, les russes dressaient leurs abeilles pour aller butiner sur les fleurs recherchées pour leur miel. Ils prélevaient leur nectar qu'ils redistribuaient dans un sirop de stimulation juste avant la nouvelle floraison.
Personnellement, depuis que je fais très attention à la provenance de mon sucre, cela a contribué à la baisse incontestable de mon taux de mortalité.

Besoin d'une quantité importante ?
N'hésitez pas à me contacter pour un devis